Entre Pères & Mers

Phare du Créac'h

48° 27,610' N - 05° 07,656'  W

Arriver sur l'île d'Ouessant en plein hiver, c'est découvrir le Stiff et son port. Après quelques minutes à vélo en direction de Lampaul, le phare de Créac'h devient visible. Lorsque vous avez doublé le moulin de Caraes, vous ne voyez plus que ce phare formidable et l'ensemble des bâtiments du service des phares & balises et du sémaphore, qui vous apparaissent comme un énorme complexe.

Le phare du Créac'h est constitué d'une tour cylindrique de 54,85 mètres posée sur le rocher au nord de la pointe de Pern. La tour est peinte en noir et blanc par bandes horizontales. La lanterne a cela de particulier qu'elle présente une taille surprenante puisqu'elle accueille deux étages d'optiques.

L'ancien local de la génératrice électrique fut réaménagé pour accueillir le Centre d'Interprétation des Phares et Balises, véritable Mecque des phares. Vous pourrez y découvrir des optiques complètes et toute sorte de documentaires sur les phares des côtes françaises.

Ouessant accueille pas moins de cinq phares : le Créac'h, Nividic, la Jument, Kéréon et le Stiff.

 

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

 

1859 : décision de construire le phare du Créac'h

1863 : allumage du feu

1888 : électrification du phare

1901 : installation d'un feu-éclair

1971 : changement des lampes pour des ampoules xénon

1987 : installation d'un éclairage de la lanterne pour détourner les oiseaux migrateurs.

 

 

L'optique du phare est posé à 74,60 mètres au-dessus des flots. L'optique est composée de 4 lentilles de deux panneaux au 2/9 sur deux étages. La distance focale est de 650 m. L'intensité lumineuse de ce phare est extraordinaire :  12 000 000 candelas ;les lampes de type halogène ont une puissance de 2000 w. Surpassant le phare de Cordouan, ce phare a une portée géographique de 22 miles et une portée lumineuse de 32 miles. Le signal lumineux du phare est composé de deux éclats groupés toutes les 10 secondes. Par temps de brume, un signal sonore complète le signal lumineux : 2 sons toutes les 120 secondes à une fréquence de 150 hertz diffusé par deux vibrateurs électromagnétiques de 1200 watts.

La lanterne du phare est éclairée depuis 1987 pour éviter que les oiseaux ne viennent s'y écraser

 

Cliquez pour agrandir

Page réalisée en novembre 2002 Mise à jour en déc 2002 - Photos du 13/11/2002

Merci à Sébastien Devière pour le cliché historique