Entre Pères & Mers

Le Phare de Cordouan,

 le Phare Roi

45° 35' 11" N - 01° 10' 25" W  
Ce phare en mer est situé à l'embouchure de la Gironde et sépare ainsi les deux passes. Il est construit sur la parcelle cadastrale n°1 de la commune du Verdon sur mer (33), à égale distance des côtes de la Charente-Maritime et de celles de la Gironde.
On dit que le rocher de Cordouan, tirant son nom de Cordoue, a accueilli plusieurs constructions ou foyers avant qu'un phare y soit érigé en raison de l'intensité du trafic maritime à destination de Bordeaux.

C'est sous le règne d'Henry IV (2 mars 1584) que les Bordelais chargèrent Louis de Foix d'édifier un phare. A l'heure de son décès, en 1602, le phare n'était pas achevé ; son fils reprendra pendant un temps la direction du chantier puis l'abandonnera. C'est le 28 avril 1611 que le phare sera remis en service.

En 1862 le phare fut classé monument historique et depuis 1982, il est en cours de restauration. De nos jours il héberge toujours une présence humaine. Le service des balises et l'association de sauvegarde du phare accueillent les visiteurs durant la belle saison. Des transporteurs organisent des navettes depuis Port Bloc à Verdon sur mer (pointe de Grave) et les gardiens du phare se transforment alors en guides, faisant partager un moment de leur mission aux touristes.

 
Le rocher vu du sommet de la

lanterne. Le parapet de 41 m de

diamètre protège les appartements

des gardiens et du lieutenant

du roi.

 

Optique du phare.

Vue sur le large depuis

la lanterne.

 

Le phare depuis le sud.

Surélevé en 1788 de 20 mètres,

faisant disparaître le troisième

étage et la lanterne d'origine.

 

Au premier étage, les

appartements royaux aux armoiries

du roi et de la reine.

 

Au deuxième étage, la chapelle

du phare couronnée par une

coupole et percée de fenêtres.

Le phare fut pendant longtemps

gardé par des moines.

 

Le phare depuis la porte

des marées. Protégé par une

ceinture de 8m de hauteur,

il affiche une hauteur totale

de 67,50 mètres.

 

L'est du rocher.

     
Je tiens à adresser mes remerciements aux gardiens du phare pour leur accueil chaleureux. Le phare de Cordouan est certainement le plus beau phare français. Le style renaissance des premiers étages surprend énormément le visiteur qui ne s'attend certainement pas à trouver au milieu des flots et à l'abri du regard des continentaux un édifice aussi sophistiqué.
 

 
Le phare de Cordouan porte une optique lenticulaire à système tournant de 0,92 mètre de focale. Il est éclairé par une lampe halogène de 2 000 watts. Son signal est un feu blanc, rouge et vert toutes les 12 secondes. Il porte à 22 miles.

 

 

Retour à la page des phares

 
   

- Liens à propos du phare de Cordouan -

   
   

 

   

Cette page a été mise en ligne en Août 2000

Reproduction et utilisation des photos soumises à l'autorisation du webmaster

- Cette bannière est à votre disposition pour créer un lien vers ce site -